« Le tourisme de bien-être est ancré dans les besoins d’aujourd’hui. La santé est globale. Elle comprend un volet spirituel, une quête de sens »

 Isabelle Duchesnault, directrice générale du Monastère des Augustines

 
https://www.lesoleil.com/le-mag/tourisme-de-bien-etre-des-vacances-pour-le-corps-et-lesprit-92464d9f90ca140f6c3149bda6420a01
 
Les amateurs de ce type de tourisme sont en quête d’expériences sociales, physiques ou spirituelles, et sont prêts à débourser des montants importants pour leur bien-être. À l’échelle internationale, il se dépense 59%  plus de dollars dans ce type de tourisme que dans les expériences de tourisme classiques.
Le consommateur sollicité par une technologie qui compresse le temps et ses capacités de résilience au stress recherche déconnexion et ressourcement.
”L’industrie du tourisme de bien-être est passée de 563 milliards $ en 2015, à 639 milliards $, en 2017. Une hausse annuelle de 6,5 %, contre 3,2 % pour le tourisme en général. Et sa progression ne décélère pas. Le Global Wellness Institute prévoit qu’il atteindra les 919 milliards $ en 2022, dans une croissance de 7,5 %.”
 

C’est un tsunami qui touche tous les secteurs d’activités et l’esthétique, la beauté, le bien-être ne sont évidemment pas épargnés : le bio et le naturel s’investissent désormais massivement dans le domaine, sous l’impulsion des consommateurs, toujours à la recherche de produits respectueux de l’environnement et de la santé de leur peau. En 2020, donc, l’esthétique est écologique ou n’est pas !

Précurseur dans le domaine , La Sultane de Saba a toujours travaillé avec les produits des plantes dans un souci d’authenticité et de respect des lieux de culture et des travailleurs, avec une philosophie d’équité et d’éco-responsabilité. 

En 2020, en  plus du respect de l’environnement, c’est le respect de la santé des consommateurs qui arrive au cœur des préoccupations des offres de produits et même les expériences doivent maintenant satisfaire plusieurs sens. 

Fragrance ou métamorphoses énergétiques

Le parfum se perçoit par bien des manières et peut aussi répondre aux attentes grandissantes en matière de bien-être, la question du comment vivre des émotions induites par les produits cosmétiques se pose de plus en plus!.

Et pourquoi ne pas naviguer entre les frontières des différentes propositions grâce à des expériences polysensorielles mêlant le toucher , la vue et l’odorat ? La Sultane de Saba offre l’expérience de voyages des sens à un public avide de nouvelles avenues bien-être. Des voyages dont les  fragrances mènent à l’évocation de lieux et de contrées aux délices ambrés, vanillés, orangés, rosés qui conduisent l’être vers des moments de détentes et de relaxation inégalés.

Découvrez NOS COFFRETS ICI